Red Universe solidaire des victimes de Nice

En ce triste 14 juillet 2016, nous nous associons à la douleur des victimes de ce (nouvel) acte abominable.
Chaque jour qui passe nous avons compté, nous comptons et nous compterons encore nos enfants tombés, chaque jour qui passe, les organisations terroristes compteront leurs jours restant avant de payer pour leurs actes. Mais que peut-on faire lorsqu’il s’agit d’un fou qui, avec son seul outil de travail, décide de devenir ce que l’on appelle aux États-Unis un « mass-murder » (un meurtrier de masse) ?
Il, ou elle, peut être n’importe qui, n’importe où, avoir des liens forts avec les mouvances extrémistes ou pas du tout, être intégré ou voyou.. Il n’y a pas de règle. Quelle peut être la bonne attitude ?

Peut-être en existe-t-il une, en fin de compte. Cet exemple est une des rares parades possibles contre ce genre de folies meurtrières. Elle a été donnée dans le Thalys, par deux touristes américains (certes des militaires, mais quand même…), qui ont trouvé anormal qu’un homme traverse les wagons, le torse nu, avec un fusil d’assaut à la main.
Arrêtons de croire que la police et l’armée peuvent tout faire, arrêtons de trouver des excuses aux méchants et des reproches aux gouvernants ou aux représentants de l’ordre. NOUS sommes (et avons toujours été) l’unique rempart contre les mortifères de notre société, ils ne peuvent rien si nous faisons bloc ensemble, loin des désaccords et des calculs en tous genres.

Si un jour, je dois risquer ma vie pour en sauver je ne sais combien d’autres, dois-je hésiter ? Est-il possible d’hésiter ? En ce qui me concerne, la réponse est évidente, espérons qu’elle le sera aussi pour tous lorsque le prochain fou décidera que son heure de massacrer sera venue.

Raoulito
#nice06 #nice

Merci au site de la RTBF pour l'image


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Top