Red Universe Tome 1 Chapitre 2 Episode 3

T√©l√©charger l’√©pisode‚éģ‚éģ S’abonner

Ralato montait quatre √† quatre les marches de l’escalier le conduisant au bureau du contre Amiral. C’√©tait un endroit qu’il arpentait souvent, apportant avec lui rapports et analyses destin√©es personnellement √† son chef. En effet ce passage √©tait secret, dans les plus pures traditions des romans du passe, et il n’√©tait connu que d’une toute petite poign√©e d’√©lus: il partait de l’armurerie de la garde, situ√©e a 200 m√®tres du minist√®re de la d√©fense pour aboutir directement dans le bureau du ministre. Et actuellement ce poste √©tait d√©volu au redoutable Pofeus.

Arrive en haut des marches, devant la porte blind√©e, Ralato pressa de deux doigts l’interrupteur mural..
Puis s’installa dans l’attente… Un discret signal venait d’indiquer √† son chef que quelqu’un d√©sirait le voir depuis le passage secret, maintenant suivant son activit√© et/ou la pr√©sence d’importuns autour de lui, il allait attendre le moment qu’il jugerait propice pour ouvrir le passage et laisser entrer le discret interlocuteur..

Et cela pouvait être long, voir très long..

Une araign√©e se laissait descendre de la voute du plafond, visant peut-√™tre quelque autre insecte plus bas, vu la luminosit√© ambiante on ne pouvait gu√®re le savoir: ce passage datait du d√©but de la royaut√©, il avait plusieurs centaines d’ann√©es, n’√©tait jamais nettoy√© et √©tait √©videment humide.
Un jour il faudrait qu’une femme de m√©nage passe ici et sans doute aussi un ou deux ouvriers.. Puis il faudrait les faire tous disparaitre pour conserver le secret!

De toutes fa√ßons, le lieutenant Ralato Ouli √©tait patient et ne pr√™tait que peu d’attention √† ces d√©tails: ses aptitudes de Mental lui permettait de mettre √† profit ces moments d’inactivit√© de multiples mani√®res: cela allait simplement de surveiller les activit√©s de son futur interlocuteur ( une fois il √©tait m√™me reparti boire un petit ap√©ritif √† l’armurerie car le contre amiral √©tait occup√© √† prendre du plaisir avec son ancien mignon. Autant dire que rien ne pressait alors !) mais √©galement il pouvait ¬ę¬†entendre¬†¬Ľ les pens√©es de toute personne passant dans son rayon d’action, soit quelques dizaines de m√®tres.
Cela allait de liaisons avec des secr√©taires, aux sombres machinations du service de renseignements de l’arm√©e, de dettes de jeux des attach√©s militaires aux simples disparitions d’objets usuels. Pour espionner les diff√©rents √©tages il suffisait √† Ralato de faire le yoyo dans l’escalier, parcourant secr√®tement les tribulations de pratiquement tout le monde au minist√®re.
C’√©tait ainsi qu’il avait d√©couvert le double jeu de l’espion d’Azala qui partageait son temps entre turpitudes sexuelles avec Pofeus et √©critures de rapport pour l’ancienne Princesse.

Forcement cette information avait fait pencher la balance en faveur du bannissement de l‚Äôancienne h√©riti√®re du tr√īne pour l’Exode…

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Top