Red Universe Tome 1 Chapitre 4 Episode 6

T√©l√©charger l’√©pisode‚éģ‚éģ¬†S’abonner

Le grand d√©part arrivait enfin!! A l’int√©rieur des transporteurs tout le monde √©tait √† son poste, ceux qui en avaient un, les passagers sans fonction se trouvaient r√©unis dans les grands halls centraux des vaisseaux, encadr√©s par des multitudes de baies vitr√©es sans les habituelles protections, relev√©es pour l’occasion!

Azala se tenait √©galement devant une vitre, celle de son hublot qui, hasard ou destin, offrait un clair de terre de MaterOne comme ultime spectacle. Elle pouvait appr√©cier les feux d’artifices que les chasseurs laissaient dans leurs sillages, virevoltants autour des sept Transporteurs aur√©ol√©s de centaines de vaisseaux multicolores spectateurs de cet √©v√©nement unique…
Benkana de son cot√©, ne pr√™tait pas beaucoup d’attention au spectacle ext√©rieur, bien trop occup√©e √† donner les ordres pour les derni√®res manoeuvres. Elle tenait dans sa main droite le trousseau des clefs du compresseur multispatial. Ce m√©canisme incontournable des voyages spatiaux mettait plusieurs minutes √† chauffer et consommait la majeure partie de l’√©nergie n√©cessaire √† toute transition. Donc on ne l’allumait que peu de temps avant le d√©part.
Momumba enfichait d√©j√† sa clef dans l’orifice pr√©vu activant toute la machinerie interne au compresseur de son Transporteur: il allait partir en troisi√®me position et il voulait √™tre ponctuel!
Phil confirma √† la radio que le checkup pr√©-transition ne reportait aucune anomalie, et donna le feu vert concernant les parties du vaisseau sous sa responsabilit√©. En raccrochant le combin√© il ne p√Ľt s’emp√™cher de penser que dans une ou deux minutes, il allait partir de sa plan√®te natale pour ne plus jamais y revenir.

Sur la station ‚ÄúMaman-Lolo‚ÄĚ, plusieurs hauts repr√©sentants du gouvernement Castiks √©tait pr√©sents pour assister officiellement au d√©part de l’Exode. Parmi ces fonctionnaires et autres hommes politiques se trouvait un membre du conseil de s√©curit√© de la plan√®te, surnomme ¬ę¬†Monsieur Heir¬†¬Ľ. Cet homme avait particip√© au r√©gime royaliste puis au r√©gime Castiks et √©tait un des pr√©tendant au poste de chancelier supr√™me qui allait bient√īt √™tre cr√©√© sur la plan√®te..

Relay√© par tous les hauts-parleurs de la station, des transporteurs et de Maman-Lolo, il entonna, suivant quelques mots de circonstance, un vieil hymne de MaterOne, quelque chose d’ancien datant des origines, empli de sonorit√©s incongrues mais que tous connaissaient parfaitement. L’id√©e de ce chant d’adieu fit merveille car tous les habitants de MaterOne, quel que soit leur √Ęge, se reconnaissaient en lui et se mirent √† chanter en coeur.

Si le vide spatial ne l’avait pas emp√™ch√©, le murmure de millions, peut-√™tre m√™me de milliards de voix se serait √©lev√© dans l’espace.

Jfhill r√©citait le texte avec entrain, les larmes aux yeux, submerg√© par l’√©motion qui √©treignait le cŇďur d‚Äôun Exod√©. Le G√©n√©ral D√©cembre √©tait au garde √† vous dans le centre de commandement, entour√© de ses officiers et de tous les hommes et femmes y travaillant.
Au fond d’une coursive obscure, Fabio Ouli, habill√© tel un m√©canicien, fermait les yeux en s’impr√©gnant de cet air si porteur de l√©gende et d’histoire. Il y avait toujours √©t√© sensible mais maintenant que ses facult√©s de Mental avaient d√©cupl√©es, il ressentait profond√©ment ce chant, comme si son esprit tentait de se souvenir d’une vie qu’il n’aurait pas v√©cu mais dont ce chant serait le porteur.
√Čtrange sensation.

Phil entendit certains cliquetis annon√ßant le pr√©chauffage du compresseur, l’instant de la transition approchait, et il tendit la main pour serrer celle d’Adenor sa voisine et amante, imit√© par de nombreux ouvriers de son √©quipe se rapprochant les uns des autres: personne ne voulait √™tre seul dans ce moment.
Puis la clameur s’estompa, telle la lueur d’une bougie en fin de cycle, les derniers √©chos s’√©chappant doucement des derni√®res l√®vres.

D√©cembre vit la lumi√®re rouge s’allumer, son Transporteur √©tait pr√™t pour la Transition.
Un moment d’h√©sitation, une derni√®re inspiration, et si..?

Mais d√©j√† commen√ßait √† rugir dans les haut-parleurs un nouvel air, le nouvel hymne plan√©taire Castiks pour le nouvel ordre du m√™me nom. Il avait √©t√© d√©cid√© de le rendre officiel au d√©part de l’Exode, un dernier message adress√© par le nouveau pouvoir aux anciens habitants qui partaient: d√©sormais leur monde n’√©tait plus!

Les nerfs d’Azala c√©d√®rent sous ce dernier affront.

Jfhill rugit, écrasant son poing sur une table.

Benkana fit la grimace.

Monsieur Heir sourit.

Et Décembre appuya sur le bouton rouge, rapidement imité par les autres, engouffrant la flotte dans sa première Transition vers le multi Space..

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Top