Red Universe: T1 Chapitre 18 Episode 1

Red Universe, ce sont aussi des livres numériques et des thèmes musicaux originaux ! Venez découvrir le site pour enrichir votre expérience de cette grande saga.

Télécharger l’épisode Mp3⎮⎮S’abonner

« Bonsoir. Suite aux dramatiques évènements arrivés lors de la sortie de la Passe de Magellone, la rédaction et moi-même avons décidé de retarder la diffusion de ce documentaire. Alors que le second convoi nous a maintenant rejoint, il nous a semblé judicieux den terminer le montage et de vous le proposer. Les rushes ayant, par miracle, pu être conservés par nos équipes, voici donc, dans une bien malheureuse exclusivité, ce qui est devenu lultime message de liberté et despoir de -feu- le Colonel John Fidgerald Hill. »

-Générique-

« Bonjour à tous et bienvenue sur Ex-One Média, votre chaîne d’information. Je suis Foudia Hacham et nous sommes sur le transporteur n °6 pour un documentaire spécial sur la sortie prochaine de la Passe de Magellone. Pour cet évènement très particulier, nous avons eu l’immense honneur d’être autorisés à suivre, minute par minute, le Colonel J.F.Hill, commandant de ce transporteur, lors de toutes les manœuvres d’arrivée.

Alors, Colonel, bonjour. Nous sommes ici dans vos quartiers, et au nom d’Ex-One média et de notre public, nous vous remercions encore pour votre esprit d’ouverture et de transparence. Peut-être pouvons-nous commencer ce documentaire avec quelques mots de votre part sur la situation actuelle du transporteur, ainsi que… nous dirons votre sentiment sur ce voyage ?

Bonjour Foudia, c’est un plaisir que de battre en brèche ceux qui prétendent que sur le n°6, les libertés seraient en berne. Et je vous remercie de braquer votre projecteur là-dessus. Alors la situation actuelle ne présente aucun problème, aucune anomalie particulière, ce qui me permet de féliciter toutes les équipes qui assurent le fonctionnement de ce géant de l’espace qu’est le transporteur. Nous savons qu’il n’est plus de toute première jeunesse, alors passer trois semaines d’affilées à traverser Magellone en Transition représente un sacré challenge !

Oui, d’autant que nous avons affronté des perturbations très éprouvantes, comme les sautes temporelles. Tous les équipements ont bien tenu ?

Oh, vous savez, c’est une solide électronique embarquée, dans cette bonne vieille cathédrale de métal et de lithium. J’ai connu autrefois la Passe dans des conditions bien plus rude. Cette fois-ci, ce n’était qu’un voyage agrémenté, tout au plus.

Vous avez déjà traversé la Passe ? Mais c’est une information : nous l’ignorions ! De quelles conditions autrement plus difficiles s’agissait-il ?

Mmhmm… Disons que mon vaisseau était endommagé, ce qui a rendu la traversée particulièrement éprouvante. Mon arrivée sur Pinup, le petit nom de la station Piñata el Grande, fût assez rocambolesque.

Mais c’est passionnant cela ! Vous veniez de l’autre coté de la Passe ? Je pensais qu’il n’y avait que des marchants-contrebandier, quelques rares vaisseaux d’exploration et des pirates, là-bas ?

Ha, ha, ha ! Madame Hacham, un jour, je coucherais peut-être le récit de ma vie sur les pages d’un livre et je vous promet de vous en tenir informée, mais l’heure n’est pas encore venue, ha, ha, ha !

Merci à vous, Colonel. C’est vrai qu’avant d’être commandant de l’Exode, vous avez été politicien dans le premier gouvernement Castiks — dit de transition. Auparavant, vous étiez un chef rebelle, vainqueur de la bataille controversée des monts Atos contre le Colonel Sterling-Price, lui-même actuel commandant du transporteur n °5. Cela se passe bien entre vous deux ?

Hélas non. Il a gagné toutes nos parties d’échec de ces dernières semaines. J’envisage d’arrêter de jouer avec lui, il est bien trop fort. Pourtant, c’est véritablement un homme cultivé, droit et foncièrement bon que j’apprécie, dommage qu’il soit un tel stratège, c’est frustrant.

Hé, hé ! On peut donc conclure que vous vous entendez bien. Mais nous avons eu beau chercher dans les données à disposition, nous ne trouvons pas de trace de vous avant les prémices de la révolution. Vous étiez alors, déjà, à la pointe de la contestation intellectuelle, et votre nom était associé à de grands auteurs célèbres de l’époque. Que faut-il en conclure, et pouvez-vous nous apporter des précisions sur cette période ?

Un jour, chère Foudia, un jour, je vous le promet. Mais je peux tout de même vous avouer un petit secret. Ma longue vie m’a appris trois choses importantes : d’abord, il faut toujours être prévoyant. On m’a, par exemple, installé à proximité un accès à certaines commandes directes du transporteur. Ce qui autorise, en cas d’urgence, des réactions très rapides.

Des rumeurs parlent en effet de votre canne qui aurait été améliorée, est-ce le cas ? Et qu’est ce que vous anticipez de si grave ?

Vous vous doutez bien que je ne commente pas les rumeurs, quand à la raison, c’est que justement, on ne sait jamais. La seconde leçon de vie, c’est… comment dire… peut-être qu’une citation d’un ancien poème serait plus claire ?

 

Toi qui aime, découvre la vie

Toi qui ressent, découvre ta raison d’être

Toi qui comprend, découvre lamour.

 

Je ne sais malheureusement plus d’où il provient, j’en suis sincèrement navré.

Mais je le connais ! Il a été écrit par un conseillé de Magnam I, peu après la création de la royauté, en l’an quatre-vingt trois si ma mémoire est bonne. Le roi l’utilisa dans un discours pour aider la population à croire en l’avenir et à procréer. Votre goût pour la littérature ancienne est également connu, voulez-vous dire par là que l’amour est votre seconde leçon de vie ?

Chère Foudia, vous me ravissez : j’en tiens enfin l’origine ! Oui, l’amour, mais l’amour comme moteur de l’espoir. Nous, humains, demandons de l’amour pour donner un sens à nos existences, et de l’espoir pour construire le futur. Et c’est cela ma troisième leçon de vie : ne JAMAIS désespérer. Et si nous n’avons plus d’espoir alors tenter au moins d’en transmettre à d’autre qui poursuivrons la destinée du groupe.

N’est-ce pas ce que nous reprochions à l’actuel gouvernement Castiks et qui a conduit au schisme de l’Exode ?

Parfaitement ! La voie choisie par les hautes instances n’était plus compatible avec cet idéal de vie. Antarès IV représente un nouvel espoir pour tous les exodés et, malgré de réels remords, nous sommes partis à l’aventure, préférant, redoutant parfois, la mort à la soumission et à l’extinction.

L’amour et l’espoir comme moteur de l’Exode. C’est une définition qui risque de faire date.

Elle le fait déjà, chère Foudia… Bien ! D’ici deux heures environ, nous sortirons de la Passe. Je vous propose de nous rendre au centre de commandement, où mes officiers m’attendent pour superviser les derniers préparatifs.

Peut-être un petit survol de ce qui nous attend à l’arrivé ?

Nous sortirons de Transition un peu plus loin que la Passe elle-même, un endroit assez sûr et hors de l’attraction de la faille dimensionnelle. Puis nous ferons une pause en y attendant quelques jours le second puis le dernier convoi. Il sera intéressant de profiter de ce temps pour cartographier autant que possible ce nouvel univers, et définir la meilleure route à suivre vers Antarès IV.

Un endroit sûr, la meilleure route à suivre… Votre expérience passée de ce coté-ci de la Passe vous inspire-t-elle de l’inquiétude ?

Tout l’univers est inquiétant, madame, tout l’univers… Je vous propose de rejoindre la passerelle, maintenant. Voulez-vous ?

Avec plaisir, Colonel, et dors et déjà merci pour cet entretien.

Une pause de nos annonceurs et nous revenons dans quelques instants. À tout de suite sur Ex-One Média.

 

Soutenez Reduniverse.fr
Prod: PodShows
Réa: Raoulito
Relecture: Arthur R, Icarion
narration: 🙂
Rôles:
Foudia Hacham: Anna
J.F.Hill: Raoulito
Compo: Ian, cleptoporte
Montage: Raoulito

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Top