Red Universe: T1 Chapitre 18 Episode 10

Emission spéciale avec Silverson, Coupie, Elioza et Raoulito à REGARDER et à ECOUTER. Retrouvez les gagnants des Grands concours Red Universe à l’occasion de la sortie du « Temps des cerises » en édition numérique

http://reduniverse.fr/concours-redu-noel-2015
—————————————-
Télécharger l’épisode Mp3⎮⎮S’abonner
—————————————-

Igor courait dans le couloir sans fin, le menant à la salle d’entrainement où il avait tant de fois croisé le fer avec sa sœur, brulant les heures à durcir ses muscles, à affiner son mental et sa technique.

Un angle. Il bouscula deux autres frères déambulant nonchalamment dans le nouveau corridor, manqua de tomber mais repris son équilibre et sa course. On y était presque, une petite foule s’était agglutinée devant la coursive, bloquant le passage :

« Écartez-vous ! Laissez moi passer ! »

On se poussa, lui ouvrant une voie d’accès. À l’intérieur, une autre foule, plus dense.

« Mais poussez-vous ! Je suis Igor, le frère d’Esfir, laisser-moi passer ! »

Encore une fois, on s’écarta. Un dernier groupe, deux soigneurs et la mère de sa demi-sœur, se tenait agenouillé à coté d’une personne allongée. Les mains du jeune pirate tremblaient : non, pas elle…

On le laissa s’approcher. Les vêtements d’Esfir étaient à moitié arrachés, des estafilades, des bleus parsemaient ses chevilles, ses bras, son visage… Son pantalon était déchiré et on avait étendu une serviette sur son bassin. Les petites tâches de sang sur un morceau de son sous-vêtement mal dissimulé ne laissait que peu de doute sur ce qui s’était passé.

Des traces de doigts marquaient irrémédiablement son cou si gracieux et, les yeux mi-clos, elle tentait visiblement de respirer, émettant un sifflement rauque à chaque mouvement de son thorax. Igor tomba à genoux devant elle, lui prenant délicatement la main. La grande Esfir, la guerrière à la mèche blonde, l’aventurière pirate modèle, qui pouvait lui avoir fait cela ? Le regard de la jeune femme monta vers le sien, difficilement. Elle ne pouvait bouger sa tête, les soigneurs lui ayant bloqué la nuque avec une mousse spéciale destinée à protéger ses cervicales endommagées. Une esquisse de sourire se dessina lentement sur son visage, vite interrompu par un spasme de douleur, lui obligeant à se remettre droite, face au plafond.

« Mais que s’est-il passé ? Appelez Misha, il doit être mis au courant immédiatement ! »

La mère d’Esfir se pris le visage entre les mains, étouffant un sanglot. Un des soigneurs la pris dans ses bras. Deux autres soigneurs arrivaient, fendant la foule désormais compacte. Certains amis d’Igor prirent sur eux de dégager le passage, grognant, poussant les badauds ; on devait garder un passage ouvert pour le brancard de l’infirmerie et laisser de l’espace libre autour du petit groupe.

Leur père étant en voyage de noce avec sa nouvelle femme, il ne reviendrait que d’ici une bonne semaine au minimum, faisant ainsi de Misha et d’Igor les seuls légataires de son autorité.

« Où est Misha ? »

Quelque chose n’allait pas. Certes les expressions étaient fermées mais, sur cette question précise, trop de visages se détournaient. On venait de violer leur sœur et son puissant frère, seul capable d’imposer par la force ce qu’il voulait n’était pas… Igor se figeât.

Non, non ! Il saisit, par le col, le soigneur à ses cotés, une rage froide montant en lui :

« QUI A FAIT CELA ? »

L’autre bredouilla le nom tant redouté, Igor le lâcha immédiatement, perdu dans l’horreur.

Misha était saoul hier soir, en prévision d’un prochain départ en campagne qui devait avoir lieu le lendemain. Il s’en fût retrouver Esfir et  se trouva la force de lui avouer son désir pour elle. La jeune femme refusa et Misha… refusa son refus. L’homme qui était si protecteur avec les siens, le futur chef incontesté et incontestable leva la main sur sa sœur. Dans une rage aveugle, il la brutalisa, la frappant jusqu’à la rendre plus malléable à son envie, et la viola. Il alla jusqu’à vouloir camoufler son abominable forfait en tentant d’étrangler la jeune femme. Serait-il arrivé à ses fins si la mère d’Esfir n’était pas arrivée ? Devant les cris de la femme, il préféra abandonner le corps encore vivant de sa victime et disparu dans les coursives.

Le dernier souffle.

Un hurlement déchirant.

Les yeux d’Esfir ne bougeait plus et le second soigneur passa lentement sa main sur le jeune visage qui, désormais, ne verrait plus jamais la lumière du jour.

Serrant la main de sa sœur, de son amie, Igor ne put refluer les larmes qui s’échappèrent de ses yeux, répondant aux cris de la mère devant la mort de son enfant.

Esfir, pleine de vie…

« Achtouka, ce ne sont pas mes mains quelles cherchent, ha ha ha ! Y a que toi quest insensible. »

Esfir, pleine de force…

« Viens plutôt voir Esfir. Elle est en pleine forme aujourdhui et ferraille comme une diablesse, plus belle que jamais. »

Esfir, notre sœur…

« Regarde Esfir, elle a le feu sous la peau. Elle sait entrainer les hommes et semer la terreur chez nos proies »

 

Un grondement jaillit alors des profondeurs de l’âme du jeune pirate. Une rar ge implacable, une fureur faite de feu et de fer, une soif infinie de vengeance qui se concentrait en un nom :

« MISHAAAAAAAAAA !!!!! »

 

Il courait dans les couloirs, l’épée à la main, la mitrailleuse dans l’autre, les yeux fixes, les dents serrées. Rien ne l’arrêterait, il retrouverait son demi-frère et le trainerait aux pieds de la justice pirate, le faisant supplier le pardon de la communauté !

Mais l’oiseau s’était envolé. Il avait avancé la date du départ de l’expédition et avait appareillé, à la surprise de tous, à la tête de son vaisseau. Sans prévenir personne d’autre que l’équipage minimal, sans en informer Igor lui-même. Qu’à cela ne tienne :

« Préparez notre corvette la plus rapide, envoyez un message codé à notre père pour qu’il rentre en urgence ! Allez, VITE ! »

Et pendant qu’on s’activait à préparer le petit vaisseau, Igor serrait la crosse de son épée, à s’en blesser les articulations.

«  Tu ne t’en sortiras pas comme çà, Misha. Je te poursuivrait jusqu’en enfer. »

Soutenez Reduniverse.fr

Prod: PodShows
Réa: Raoulito (dont c’est l’anniversaire aujourd’hui 😉 )
Relecture: Arthur, Kwaam
narration: Elioza
Acteurs: Raoulito: Igor
Compo: Ian, Cleptoporte
Montage: Raoulito

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Un commentaire sur “Red Universe: T1 Chapitre 18 Episode 10
  1. Elioza dit :

    Joyeux anniversaire !!!!

    Effectivement ça rend bien !!
    Et bien voilà mon cadeau d’anniversaire ! Une belle narration ! XD

    Passe une bonne et belle journée avec ta petite famille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Top