Red Universe Tome 1 chapitre 7 Episode 6

T√©l√©charger l’√©pisode Html‚éģ‚éģTorrent‚éģ‚éģS’abonner

¬ę¬†Bonjour je cherche cette jeune femme, pouvez-vous me dire si vous l’avez rencontr√© ces derniers jours¬†? ¬Ľ

¬ę¬†Rien ¬Ľ

¬ę¬†Non ¬Ľ

¬ę¬†Pas vu ¬Ľ

¬ę Connait pas ¬Ľ Phil regarda quelques secondes autour de lui, le lieu √©tait un peu diff√©rent des baraques du centre de la cit√© int√©rieure, l√† o√Ļ se trouvaient les grandes avenues et o√Ļ un jeune gar√ßon lui avait sugg√©r√© de partir vers les quartiers de la communaut√© des Nordistes. N’ayant que cette possibilit√©, il s’y √©tait rendu, poursuivant le long du chemin sa qu√™te de renseignements..

Pas de linge séchant à des fils aux fenêtres, pas de jeunes enfants courants entre

les containers dans les petits corridors. Ici les seuls √™tre apparemment heureux √©taient des chats baladant leur suffisance √† qui voudrait bien les nourrir. Les rares passants avaient le visage s√©v√®re, leurs yeux √©taient souvent petits et engonc√©s sous des couches graisseuses surplomb√©s ¬† d’√©pais sourcils et malgr√© la temp√©rature ambiante de l’immense soute, o√Ļ √©tait construite la cit√© int√©rieure, artificiellement entretenue √† 16¬į, la tenue de cuir de phoque-loup marin doubl√© de fourrure d’ours semblait de rigueur.

Les populations du Nord √©taient de rudes gaillards, des combattants solides et parfois f√©roces (la flotte en avait eu un exemple lors de la bataille du Transporteur n¬į2 command√© par le Baron Basavetch contre les pirates dirig√©s par le S√©n√©chal Petrovatch, une lutte √† mort s’√©tait alors engag√© entre les deux hommes originaires du m√™me pays et le Baron avait fini par mordre la poussi√®re¬†!)

Les Nordistes furent le premier peuple √† se lib√©rer du joug royal et √† √©tablir la premi√®re R√©publique de MaterOne! Une r√©compense qui faillie leur co√Ľter bien cher, les bombardements stratosph√©riques leur √©tant destin√©s en tout premier, comme exemple pour tous les autres. Heureusement la chute de la Royaut√© avait mis un terme √† ce projet fou.

Fatalistes dans la culture, ces hommes et femmes pensaient que la mort n’√©tait que l’autre face de la vie, et adoraient de curieux Dieux en forme d’arbres spirituels..

Phil, tout √† sa recherche d’Ad√©nor ne se rendait pas compte de la surveillance dont il √©tait l’objet par toute la communaut√©. Des fen√™tres entre-closes aux corridors d√©rob√©s, des yeux √©piaient, des regard s’√©changeaient.

Plusieurs hauteurs de containers plus haut, la silhouette fugitive d’Ad√©nor √©voluait au rythme des √©chelles et autres passages ou terrasses et la femme savait parfaitement bien se mouvoir en terrain accident√© ou suspendu.

Son Phil allait tenter quelque chose dans ce genre pour la retrouver: c’en √©tait √©vident et particuli√®rement √©mouvant¬†!

Elle √©tait sinc√®rement amoureuse de ce grand dadais fier et courageux qui cachait derri√®re ses maladresses un vrai cŇďur de chevalier¬†! Au d√©but il lui avait surtout servi de couverture, une femme seule attire plus l’attention qu’une ¬ę superbe petite amie bien roul√©e ¬Ľ et ce r√īle de potiche lui permettait d’avoir acc√®s √† des informations de toutes sortes sur la vie du Transporteur qu’une recherche plus officielle n’aurait pas pu obtenir.

Mais un soir il avaient parl√© tous deux de son pass√© √† lui, de sa femme d√©funte, Neka, de son ami Ange. Elle avait frissonn√© dans les descriptions de la prison ¬ę¬†King Castiks¬†¬Ľ mais √† bien y r√©fl√©chir, elle √©tait bien plac√© pour savoir que ce genre d’endroit avait toutes les chances d’exister.

Tendant son bras droit loin en avant, dans un réflexe, elle se rattrapa de justesse à un angle de container et, ayant été surprise par sa mégarde, préféra marquer une pause: de son angle de vue elle pourrait surveiller son amant encore plusieurs minutes avant de devoir reprendre la poursuite.

R√™vasser ou partir dans ses souvenirs √©tait un danger parfois mortel dans l’existence d’Ad√©nor, et son Phil avait le don d’√©veiller chez elle tout un univers qu’elle avait cru abandonner loin derri√®re elle, sur MaterOne. Compte tenu de la sensibilit√© du Lieutenant, il n’√©tait pas envisageable de lui raconter la v√©rit√© sur ses origines, mais celui-ci ne semblait pas sp√©cialement enclin √† vouloir lui tirer les vers du nez¬†: apr√®s tout, tout le monde avait droit √† un nouveau d√©part dans l’Exode, et Ad√©nor pouvait demander sa part de futur comme tout Exod√©… Sauf si son pass√© la rattrapait, et la rencontre avec le Commandant Benkana √©tait probablement la plus mauvaise id√©e qu’elle ait pu avoir ces derniers mois. Comble du mauvais plan, elle tenait beaucoup trop √† ce Lieutenant pour le laisser d√©ambuler seul dans les quartiers d’une des peuplades les plus dangereuse et les plus ferm√©e de MaterOne.

Elle allait se relever pour reprendre la poursuite quand un petit groupe de trois Nordiste passa deux √©tages en dessous d’elle. Etant accroupie, ils ne pouvaient la voir, par contre elle compr√ģt tout de suite qui √©tait leur cible¬†: les trois hommes progressait √† petites foul√©es souples et soutenues dans les pas de Phil..

Ad√©nor serra les dents¬†: ils √©taient certainement destin√©s √† l’impressionner ou √† le blesser superficiellement pour le faire quitter leur quartier. Il √©tait inutile pour elle de risquer sa couverture et ses relations avec cette communaut√© (On ne connait jamais l’avenir dans une vie de fuyard!).

Elle ne devait surtout pas intervenir.

Le souvenir d’une main lui caressant doucement le bas du dos..

Un sourire un matin dans un reflet de miroir…

Serrant les poings, elle s’√©lan√ßa √† la poursuite de Phil et de ses suiveurs..

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Top