Red Universe: T1 Chapitre 16 Episode 3

Red Universe, ce sont aussi des livres numériques et des thèmes musicaux originaux ! Venez découvrir le site pour enrichir votre expérience de cette grande saga.

Télécharger l’épisode Mp3⎮⎮S’abonner

La clef à molette boursouflée planait devant lui, clignotant frénétiquement. Les petits flashes de lumière agitaient son esprit de manière inexplicable, le ramenant à la réalité. Fabio ouvrit les yeux.

Il était toujours dans le couloir où quelque chose, qu’il avait du mal à saisir, s’était produit. Il était tombé semble-t-il, ou s’était évanoui. Et maintenant que son ami venait de le réveiller, il se demandait s’il ne dormait pas encore ? Certes, tout était à sa place, mais comme au milieu d’une espèce de brouillard blanc, une brume qui l’empêchait de voir à plus d’une vingtaine de mètres devant lui. Aucune odeur, aucun effet d’un quelconque gaz, juste une blancheur immaculée qui inondait l’espace alentour.

Evidement, c’était anormal. Dubitatif, il reprit sa marche. Un peu plus loin, le jeune homme blond tambourina sur un sas pour qu’on le lui ouvre, il conduisait aux appartements de Phil et sa compagne, qui étaient placés sous haute surveillance. Les gardes mettaient du temps à répondre. Il donna encore plusieurs coups. Rien.

La clef à molette clignota alors et Fabio sentit immédiatement que ses pouvoirs de mentaux revenaient en lui. Incroyable. La présence de tous les Exodés à proximités, les fluides courant dans les tuyauteries, même les écrous des navettes du petit spatioport, il redevenait sensible à tout. ENFIN ! D’un œil il remercia le petit être, visiblement celui-ci était très en forme.

D’une pensée, il déverrouilla l’entrée, retenant in-extrémis les deux corps des gardes qui s’effondraient sur le sol. Ils n’étaient pas morts, tout juste comateux. En fait, dans le même état que lui, quelques secondes plus tôt. Dans l’appartement, Phil était affalé sur un fauteuil, une bière se vidant sur le tapis, tandis qu’Adénor était allongée sur le canapé, ses béquilles posées à proximité. Vu le liquide ambré coulant encore sur le sol, peu de temps s’était écoulé durant leur inconscience commune. Tout le monde devait être comme cela dans le vaisseau.

Son ami volant clignota plusieurs fois, puis s’interrompit. Une idée simple apparu dans l’esprit de Fabio. L’heure de sonner le réveil pour tout le monde ?

« Quand je demandais que tu trouves un moyen de communiquer, je n’imaginais pas que tu le fasses. C’est bien utile, merci ! »

Pensa le jeune mental blond dans un sourire. Puis il se concentra et libéra une vague psychique à destination de tout un chacun sur le Transporteur. L’équivalent d’une petite gifle. Satisfait de lui, et du retour inespéré de ses facultés, il s’accroupit aux coté d’un Phil ouvrant les yeux.

 

« Une autre dimension ?

Personnellement je ne vois que cela. Cette brume n’en est pas une, c’est une diffraction de la lumière. Elle agit différemment sur la matière. Et cette ultime sensation avant que tout le monde dans le vaisseau ne s’évanouisse ? Je ne suis pas un spécialiste mais je pense que l’on a dépassé les simples effets de la Passe de Magellone.

Mmmhhmm ! »

Adénor grommela quelque chose, les deux autres tentèrent de comprendre. Mais Fabio n’eut évidement aucun problème à lire dans les pensées de la jeune femme.

« Non, j’ignore si le retour de mes pouvoirs est lié à cela, mais on peut raisonnablement se le demander. De toutes façons, cela te permettra de ne plus forcer sur ta mâchoire ou de partir dans de longues explications. Désormais pense très fort et je traduirais. »

Les yeux de la jeune femme s’adoucirent quelque peu, puis elle hocha la tête.

« Encore quelques semaines, chérie, et on t’enlèvera ces broches »

Joignant le geste à la parole, Phil fit glisser une main le plus doucement possible sur la joue de la jeune femme.

« Moi aussi j’ai hâte de te revoir entière et en pleine possession de tes moyens. »

Pas besoin d’être un mental pour comprendre que la mâchoire bloquée d’Adénor et la gaze entourant toute la partie inférieure de sa bouche posait de vrais problèmes intimes au couple. Fabio avait, à l’époque, ressoudé le plus gros des blessures de la jeune femme, mais était-ce dû aux prémices du déclin de ses pouvoirs ou à une quelconque interaction avec la Passe toute proche, toujours était-il que l’opération n’était pas complète. Le personnel médicale avait donc du recourir aux méthodes traditionnelles de la médecine : broches dans la mâchoire et béquilles pour les chevilles.

La porte grinça sur ses gonds. Fabio ne l’avait pas fermé en entrant et un garde, souffrant visiblement d’une bonne migraine, venait aux nouvelles.

« Tout va bien mon ami, ils n’ont rien. Prévenez le Centre de commandement que nous allons venir les rejoindre dans une quinzaine de minutes, merci. »

À l’attention du couple, il précisa :

« Vous ne croyez pas que c’est le meilleur endroit pour comprendre ce qu’il se passe ? »

Sans se l’expliquer vraiment, il partit dans un fou rire, un de ceux bien étranges qui mettent souvent les gens mal à l’aise. Mais que lui importait ? Ses pouvoirs étaient revenus, il était prêt à faire face à n’importe quoi dorénavant.

Soutenez Reduniverse.fr
Prod: PodShows
Réa: Raoulito
Relecture: Arthur R, Icarion, Shino
Narration: Andropovitch
Rôles:
Fabio (Zylann)
Phil Goud (Lorendil)
Adénor (Anna)
Compo: Ian
Montage: Tristeur

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Top