Red Universe: T1 Chapitre 16 Episode 13

Red Universe, ce sont aussi des livres numériques et des thèmes musicaux originaux ! Venez découvrir le site pour enrichir votre expérience de cette grande saga.

Télécharger l’épisode Mp3⎮⎮S’abonner

Spatioport de MaterOne, milieu de l’après-midi. La bruine grisâtre et les nuages bas n’étaient pas du meilleur accueil pour l’arrivée de l’imposant croiseur intergalactique. Le gros vaisseau atterri sur la piste sécurisée, celle réservée aux personnalités importantes. Une file officielle de plusieurs véhicules noirs aux armes Castiks se présenta face à une des sorties de l’imposant engin spatial, précédé par une nuée de motards. Un grands sas s’ouvrit, et, devançant tout le groupe se préparant à sortir, un homme, cheveux gominés et tenue impeccable, descendit la plateforme, le pas vif. On se précipita pour lui ouvrir la porte d’un des véhicules. Immédiatement les motards firent rugir leurs sirènes et les gardes du corps, comme les collaborateurs, s’agglutinèrent à qui saura trouver le plus vite une place dans le convoi.

Quelques secondes plus tard, le train de véhicule s’éleva puis s’élança, contournant une des tours de contrôle du spatioport.

Monsieur Heir se retourna vers la fenêtre, observant la ville défilant sous ses yeux.

« Avez-vous fait bon voyage, Wángzǐ ? »

L’interlocuteur du membre du Conseil de la Révolution était assis dans un siège profond, face à lui. C’était un petit Souriant à l’allure étriquée, aux lunettes rondes et fines, arborant un nœud papillon du plus bel effet. Qiānbǐ, le secrétaire de Monsieur Heir, tenait à la fois du comptable, de l’homme de confiance et du fonctionnaire. Il n’assistait pas uniquement le personnage politique qu’était Heir, il était également la courroie de transmission avec les Triades, recruté par elles spécialement dans ce but. Son rôle se révélait donc ambigu.

« C’était long, comme toujours. Des nouvelles de Myan ? »

Son jeune protégé avait été envoyé par le premier transport disponible au départ de Tb-01 : les infrastructures de la planète mère étaient les seules aptes à soigner son élève. Heir avait préféré attendre encore plusieurs semaines, même après le départ de Ralato, pour disposer d’un créneau sûr et quitter à son tour la nébuleuse de Talbot. Ce n’était que dans la périphérie du système de MaterOne qu’il avait pu être transbordé sur le croiseur officiel l’ayant conduit à destination.

« Son état est stable. Nos meilleurs spécialistes le veillent. »

Petit silence.

Les deux hommes travaillaient ensembles depuis suffisamment longtemps pour éviter les dialogues superflus. Un silence pouvait parfois être autrement plus explicite qu’une longue tirade.

Le politicien pointa son regard sur Qiānbǐ.

Aucune expression autre que ce discret sourire énigmatique. En bon apprenti des techniques mentales Souriantes, il savait faire le vide dans son esprit, dissimulant les informations que seule une douloureuse sonde pouvait faire ressurgir. Heir ne ressentait donc rien d’autre qu’une patiente attente de la part de son vis à vis. Dès la découverte de l’existence des mentaux, la communauté Souriante avait entretenu et développé en secret ce précieux savoir, pour ses propres intérêts. Il eut été imprudent de laisser les pouvoirs psychiques aux seules forces royales. Certes ce n’était pas l’efficace système de recrutement, d’universités et de centres de formations que l’Etat avait disséminé tout au long de l’histoire humaine, chapeauté par le tout puissant « bureau des affaires mentales ». Il s’agissait plutôt d’une variante artisanale centrée sur la communauté Souriante, modifiée grâce aux vieux préceptes traditionnels de philosophie et de techniques de contrôle de soit. L’expérimentation de la chimie du « nuage de miel », cette drogue produite sur Talbot et diffusée partout, en décupla les résultats, avec de puissants guerriers comme Hòu niǎo ou Myan qui virent le jour. Heir lui-même pouvait en témoigner.

« Ils veulent me voir c’est cela ?

En effet, Monsieur. Ils sont plutôt remontés quand au coût de cette affaire.

Mais qu’est ce qu’ils espéraient ? Poféus savait parfaitement qui il envoyait ! Ce Lieutenant Ralato, sans parler de l’agent Stuffy revenu d’entre les morts, est un adversaire redoutable.

Ils vous reprocheront d’avoir pris de l’avance sur le plan également.

On ne sait pas ce que Poféus fait de tout ce Lithium et de toutes ces matières premières ! Elles disparaissent quelques part dans l’univers où ce pédéraste accumule des stocks. Pourquoi ? Dans quel but ? Cette question me taraude l’esprit, j’espérais que Ouli pourrait m’aider. S’il n’avait, ne serait-ce, que le tiers des facultés de son frère, il serait une arme décisive dans quelqu’affrontement que ce soit.

Vous ne l’avez pas retourné pour autant. Il est donc notre ennemi ? »

 

L’autre soupira, se tournant à nouveau vers le spectacle de la ville. Il avait pu brièvement pénétrer l’esprit du Lieutenant. Durant ce court instant Stuffy lui était apparu, certes, mais autre chose également…

« Non, je ne dirais pas cela. La présence de l’agent Stuffy est un gros problème, je vais devoir réfléchir à une solution pour le neutraliser. Mais Ralato… »

 

Monsieur Heir ne poursuivi pas sa phrase. Il en avait déjà trop dit, sachant pertinemment à quelles oreilles il s’adressait. Le politicien préféra changer de sujet.

« Quand ai-je donc rendez-vous avec le Triangle ?

Tout de suite, Wángzǐ. Le convoi ne s’arrête à votre bureau que pour y déposer vos collaborateurs, nous poursuivrons notre route.

Pardon ? Vous voulez afficher notre association aux yeux de tous ? »

L’autre ne pu empêcher de plisser les yeux, et d’agrandir ce petit sourire toujours aussi énigmatique.

« Mais Wángzǐ, le rapport que le Lieutenant Ralato a sans doute déjà donné au Ministre de la sécurité rend la dissimulation quelque peu superflue, ne trouvez-vous pas ?

Cela aussi est de votre fait, et vous sera reproché par le Triangle. »

Heir ne répondit pas, se perdant dans la contemplation de la capitale tentaculaire.

Soutenez Reduniverse.fr
Prod: PodShows
Réa: Raoulito
Relecture: Arthur R, Icarion
Narration: Icaryon
Rôles:
Mr Heir: Destrokhorne
Qianbi: Akira
Compo: Ian
Montage: Andropovitch

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Top