Red Universe: T1 Chapitre 17 Episode 11

Ce weekend-end retrouvez toute l’équipe de Podradio (et votre serviteur) pour la grande fête du Podcast le 27/24 ! 27 heures d’émission non-stop et une mini-série spéciale Red Universe sur Fabio intitulée « Agapé »

Du Samedi 29 à 6h du matin au Dimanche 30 Aout à 9h sur http://podradio.fr

Télécharger l’épisode Mp3⎮⎮S’abonner

Phil réfléchissait à voit haute, les yeux pensifs dans ceux de sa compagne comme s’ils partageaient leurs pensées. Ce n’était, certes, pas le cas mais l’amour, le vrai, accomplissait des miracles parfois :

«  La trapéziste, c’est quelqu’un qui peut faire des choses que personne ne sait réaliser. Même Loyal, même le singe. Elle… Elle est habillée comme les deux autres, les humains et les ennemis.

Bien vu, Phil. C’est une humaine ou une ennemie, ou les deux. Elle est comme eux, mais différente. Dans le monde réel, ce serait quelqu’un qui… »

Il se figeât, changeant d’expression.

« YYYYYeeEEEEEEEAAAAAAAAA!

Vouiiii c’ca gamin ! Et de un ! Ha, ha, ha !

Fabio ? »

Demanda Phil, inquiet. Il vit le mental livide, ayant perdu toute sa hargne, ou, tout du moins, l’ayant mise de coté. La main d’Adénor serra soudain la sienne, elle venait de comprendre à son tour et indiquait le jeune homme blond de la tête, de manière insistante.

« Tu… C’est toi la trapéziste, c’est cela ? Tu es… tu es la personne qui peut faire traverser les barrières des mondes à ces êtres. »

L’autre ne répondit pas. Une nouvelle fois en quelques minutes, des briques se déplaçaient et se ré-assemblaient dans sa tête. Certaines options se voyaient mises en lumière, d’autres vérités s’effondraient définitivement. Les êtres translucides n’avaient pas besoin de lui pour influer sur ce monde, ils aidaient déjà les mentaux en leur insufflant quelques pouvoirs depuis des centaines d’années et sans son intervention. Mais lui savait utiliser et exploiter cette force bien au-delà des limites communes, d’où sa légende de « super-mental ». À la lumière de ce qu’il venait d’apprendre, il n’utilisait en fin de compte que la puissance nominale fournie par les Titans, les pouvoirs mentaux courants n’en étaient, eux, qu’un vague reflet. Cela donnait d’ailleurs une idée de ce qu’avaient dû être les affrontements entre hommes et ennemis, à l’époque des débuts de MaterOne.

Fabio leva ses mains et les observa, pensif. Dans la cathédrale sous-marine, il avait dirigé des flots d’êtres translucides, il leur avait fait traverser une porte qui, en fin de compte, s’était avérée inexistante. Tout cela alors qu’il végétait dans un état second. Le carnage ne s’était arrêté qu’une fois tombé évanoui pour de bon, la vague des êtres ayant alors reflué spontanément au travers de leur porte. C’était cela son pouvoir ? Permettre aux Titans de passer chez nous ? Evidement cela expliquait bien des choses à commencer par le simple fait de les voir, ce qui était la première faculté qui le différentiait de tous les autres mentaux.

Pas encore arrivé au bout de ses réflexions, le jeune homme blond se rassit, pliant les doigts, observant les jointures se serrer, dessinant leurs rigoles dans le creux des paumes. Même le choix d’une trapéziste n’était certainement pas anodin. Il re-croisa le regard inquiétant de Loyal :

Mes goûts sont-ils différents parce que VOUS l’avez voulu, ou vous êtes-vous seulement inspirés de la réalité ?

L’autre ne répondit pas, laissant la question en suspens. Par contre, il se tourna et se saisi du petit singe aux cymbales. Celui-ci se laissa faire, bovin. Il se mit tout de même à se tortiller et rigoler quand le présentateur glissa ses longs doigts sous la fourrure d’or, pour une séance de chatouilles destinées à le rendre plus vivant.

« Alors M’sieurdames, et l’Faiseur, il est où ?
Le Faiseur ? »

Répondirent-ils tous d’une même voix. Ce nom n’éveillait rien chez Phil ou Adénor, mais Fabio se souvint l’avoir lu une fois, dans la description d’une bataille passée. Les hommes étaient devenus maîtres de leur territoire, en ayant chassé les ennemis. Mais certains groupes voulaient partir à la recherche de ce Faiseur, tandis que d’autres les en interdisait. Evidement une guerre s’en suivi, et ce fut le groupe refusant la recherche, regroupant le plus de monde, qui vainquit. Il était resté dubitatif à l’époque sur ce nom. Sans autre indication, l’information était passée au second plan, jusqu’à aujourd’hui.

Le Faiseur… Faiseur de quoi ? De miracles ?

« L’univers est une g’ande « oue qui tou’ne, une so’te d’eng’enage infini qui ent’aine tout. Le Faiseur peut, momentanément pou’ su’ , en bloquer les rouages, gripper l’système. C’est ça sa fo’ce. Sans lui, tu peux pas t’nir longtemps si t’utilise ton v’ai pouvoir, mon gars.

Je vois. »

 

Fabio se tourna alors vers Phil, doucement, l’air presque malheureux pour la nouvelle qu’il avait à annoncer au lieutenant. Le moment de dévoiler ses ultimes cartes était venu.

« MMMhhmmmmm !!!!!! »

Hurla Adénor, se serrant contre son compagnon. L’autre comprit.

« Je… c’est moi ? Je suis le… le Faiseur ? »

Soutenez Reduniverse.fr

Prod: PodShows
Réa: Raoulito
Relecture: Arthur R, Icarion, Kwaam
narration: Icaryon
Rôles:
Phil: Lorendil
Fabio: Zylann
Magellone: Raoulito
Adénor: Anna
Compo: Ian
Montage: Andropovitch

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Top